Aspartame (E951) et produits « light »


Vendredi jour des courses 🙂

En arrivant à la caisse, mon ami prend (dans les têtes de condole « attrape pigeons ») son habituel paquet de chewing-gums. Il est vrai que je ne me suis guère intéressé à ce type de produit alors naturellement je lis la liste des ingrédients… il est indiqué « contient du phénylalanine ». Je commence donc à me documenter.

Ce petit miracle d’aspartame aurait un pouvoir sucrant plus de 200x supérieur au saccharose habituellement utilisé par les industriels et de surcroît sans quasi aucune calorie.

Toutefois, il provoque une contradiction dans votre organisme. Résumé très succinctement : il informe votre cerveau, par son goût sucré, qu’il est en train de recevoir du sucre (du vrai, du glucose plus exactement)… mais il n’en est rien… Votre cerveau n’est pas dupe et du temps, qu’il ne recevra pas son sucre, il va vous le réclamer !! Conséquences : vous le prendrez un moment ou à un autre et, dans le plupart des situation, en plus grande quantité… donc les produits light vous vont « grossir ».

L’aspartame (ou saccharine ou xylitol) se trouve dans les produits dits « alléger » ou « light », les chewing-gum, les céréales, yaourts, les boissons et même certains médicaments !!

aspartameComposition de l’aspartame : phénylalanine, acide aspartique, méthanol, dioxopipérazine (DKP).

En se dégradant, le méthanol se décompose en formaldéhyde (qui, je vous le rappelle, est un cancérigène connu de nos jours), en acide formique et en diketopiperazine (DKP), tous responsables de tumeurs au cerveau. L’aspartame est accusé également dans les maladies de SEP (sclérose en plaque), d’Alzheimer et le lupus systémique (maladie inflammatoire chronique touchant plusieurs organes).

De l’autre côté, l’EFSA (Autorité européenne de la sécurité des aliments) nous informe que l’ingestion jusqu’à 40mg/jour par kg de poids corporel ne relève aucune toxicité chez l’Homme. Détails en cliquant sur ce lien :  EFSA Aspartame

Je dois vous avouer que nous avons choisi de jeter ce paquet de chewing-gum (vu qu’il n’y avait déjà rien d’autre à la maison contenant de l’aspartame). La voix de la facilité surement mais la voix de la sécurité plus certainement me dit de me méfier… alors plus de cela chez moi !!

Toujours à votre disposition.
Nathalie