Sevrage de somnifères


Sevrage somnifères et/ou antidépresseurs
Ce type de sevrage s’adresse à toutes personnes désireuses et demandeuses de conseils/soutien sous réserve qu’il ne soit ni dangereux pour la personne (ou son entourage) ni contre-indiqué. Lors de certaines pathologies sévères, un refus de sevrage peut être à envisager (exemple en cas de prise de neuroleptiques).

Ce type de sevrage se réalise graduellement, sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Le soutien est procuré par de puissants principes actifs naturels sous forme de comprimés ou concentré à boire.

Il est important de ne pas prendre d’hypnotiques, ni d’anxiolytique en auto-médiation (ou par confort). La demi-vie de ces molécules peuvent aller persister jusqu’à 12h par exemple pour le Xanax. Il faut comprendre par là, qu’au bout de 12h, votre Xanax a perdu la moitié de son efficacité MAIS même amoindrie votre comprimé fait toujours effet. Imaginez donc ce que cela peut provoquer si vous prenez le volant quelques heures après la prise.

La polymédication ne pose pas de souci supplémentaire sachant que les molécules seront supprimées les unes après les autres et non toutes en même temps.