Point commun entre un BBQ et Monsanto


Voici un article intéressant du magazine Futura-sciences.com
http://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/corps-humain-barbecue-est-il-dangereux-sante-396/#xtor=EPR-60-[QUESTION]-20170810

Quant à moi je vais me pencher sur les AAH (amines aromatiques hétérocycliques) et essentiellement sur la réaction dite « de Maillard » (portant le nom du chimiste français Louis-Camille Maillard).

La réaction de Maillard est l’aspect de croûte noirâtre qui se trouve sur les aliments cuits au BBQ (viande, poivrons, etc) et tous les aliments frits (potatoes, frites, croûte du pain).

Il s’agit de la transformation des protéines et des sucres suite à une cuisson à haute température (120°). On appelle ce mécanisme : la glycation (non enzymatique des protéines).

Les molécules incriminées sont alors des glycotoxines (protéines glyquées). Ce terme parle certainement à certains d’entre vous (surtout si vous êtes diabétique) car, lors de votre prise de sang, on évalue l’hémoglobine glyquée (HbA1c) qui est un marqueur sanguin.
Si votre glycémie est élevée, cela veut dire que la quantité de glucose fixée sur l’Hb est conséquente.  La dégradation de ce sucre accentue le vieillissement de votre système cardio-vasculaire entre autre…
Les sucres les moins sensibles sont :  maltose, lactose, glucose, fructose, galactose.
L’amidon quant à lui est très réactif et se trouve, pour rappel, dans la pommes de terre, patate douce, banane, les céréales et le maïs pour citer les aliments les plus fréquemment « frits ».
Les acides aminés les moins sensibles sont : la lysine, l’arginine et la proline.
Un acide aminé a tout particulièrement été mis en avant ces dernières années : l’asparagine.

Chauffé à haute température, celui-ci se transforme en acrylamide. Molécule cancérigène et génotoxique (car cet AA est encodé sur l’ ARN messager… un lien protéique avec votre ADN).

Document d’évaluation de l’EFSA
http://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/corporate_publications/files/acrylamide150604fr.pdf

L’arcylamide doit être absolument exclue de l ‘alimentation des personnes souffrant de SEP (sclérose en plaque), SLA, maladies d’Alzheimer et Huntington.

Donc pour revenir sur notre question du point commun… c’est très simple. Le polyacrylamide (le polymère) est utilisé comme additif aux herbicides (comme le Roundup).
Bon été à tous avec la juste dose de BBQ  🙂